Volume 2 Numéro 4

L'Agora

Haut et Fort !

Compressions sans précédent

De l'Écho des Patriotes - Volume 2 : Numéro 4

La nouvelle est passée inaperçue dans l’actualité. Mais comme son impact est sans précédent, je vous invite immédiatement, si vous ne l’avez pas déjà fait, à lire attentivement le communiqué de presse conjoint portant sur les nouvelles compressions budgétaires s’élevant à 3,9 M$, imposées à la Commission scolaire des Patriotes. Des renseignements importants y sont mentionnés.

En y ajoutant celles de 1,3 M$ de l’année dernière, la Commission scolaire doit absorber des compressions récurrentes totalisant 5,2 M$. Ce n’est pas la première fois que la Commission scolaire voit son budget ajusté à la baisse. Mais une telle situation, c’est du jamais vu. On ne peut qu’anticiper les conséquences. Comme il est mentionné dans le communiqué de presse, ces compressions auront un impact immédiat sur les budgets alloués aux établissements scolaires et toucheront directement les élèves et le personnel. 

La Commission scolaire des Patriotes s’est toujours démarquée par sa gestion décentralisée. Les établissements bénéficient d’une plus grande autonomie budgétaire par rapport à ceux de nombreuses autres commissions scolaires. En d’autres mots, l’argent se retrouve dans les écoles et les centres, tout comme la majorité des surplus budgétaires qui s’élèvent à environ 20 M$. En temps normal, notre «culture administrative» donne une marge de manœuvre aux établissements et leur permet de faire des choix en lien avec la réalité de leur milieu. Mais quand les compressions frappent aussi fort, ce sont invariablement les établissements qui sont touchés.

Devant ce tableau peu réjouissant, la Direction générale a analysé différentes hypothèses à court terme. En fait, tout a été questionné. Pour l’instant, une seule directive a été donnée aux directions d’établissement, soit de ne pas utiliser les surplus cumulés à la fin de 2011-2012 dans la préparation de leur budget 2012-2013, exception faite de cas particuliers autorisés par la Direction générale. Toutefois, la consigne est claire : administrons très prudemment. La gestion doit se faire de façon responsable. Le comité des priorités budgétaires, formé de la direction générale, de directions de services et de directions d’établissement, aura comme mandat, dès le début de la prochaine année scolaire, de travailler à la recherche de manières d’appliquer ces compressions de la façon la plus équitable possible. Les syndicats et associations de cadres seront tenus informés du cheminement de ce dossier. Ce plan de compressions devra éventuellement être adopté par le Conseil des commissaires.

J'aurais aimé vous donner de meilleures nouvelles en cette fin d’année scolaire. Toutefois, je me dois de vous donner l’heure juste. Je dois malheureusement vous dire que ce sera assurément difficile et douloureux. Pour relever ce défi, nous devrons être créatifs, solidaires et courageux. Malgré ce contexte difficile et l'annonce que je vous fais, je souhaite pouvoir compter sur la collaboration de tous pour réaliser le travail à faire.

Malgré tout, je vous souhaite de passer un bel été!

L'agorathèque

En Manchette