Volume 3 Numéro 2

La cour d'école

En profondeur

Johanne Rousseau participe au Grand défi Pierre Lavoie!

De l'Écho des Patriotes - Volume 3 : Numéro 2

Johanne Rousseau participe au Grand défi Pierre Lavoie!

Pierre Lavoie est venu annoncer en personne aux élèves de l'école Jacques-De Chambly que Johanne Rousseau relèvera le Grand défi Pierre Lavoie 2013. On les voit, ici, en compagnie de Émile Brunet, Nathan Dios Villeneuve et Tommy Malo Martel.

Les élèves de l'école Jacques-De Chambly débordaient d’énergie, le 17 janvier dernier, alors qu’ils recevaient Pierre Lavoie, l’initiateur du Grand défi Pierre Lavoie.

L’instigateur du projet était heureux de rencontrer les élèves et d’annoncer que Johanne Rousseau, enseignante en éducation physique, fera partie de l’équipe 2013 et relèvera le défi du 1000 km à vélo les 14, 15 et 16 juin prochains. Il a aussi annoncé que, cette année, les quelque 1000 cyclistes qui participent à l’événement feront un arrêt à Chambly, le dimanche 16 juin, avant de terminer leur route vers Montréal. 

Un modèle pour ses élèves

Johanne Rousseau est une femme motivée et motivante. Plusieurs la considèrent comme un modèle pour ses élèves. «Une image vaut mille mots», précise celle qui préfère l’action au discours. Adepte de course à pied depuis cinq ans, elle a à son actif plusieurs marathons, demi-marathons et a participé, en juin 2012, au Défi Montréal—New-York avec Marie-Hélène Fréchette et Nancy Bernard, toutes deux conseillères pédagogiques à la CSP, de même qu'avec Nathalie Roy, enseignante en éducation physique à l’école de l’Odyssée, et Éric Lemieux, directeur de l’école De Salaberry.

Johanne a relevé plusieurs défis comme coureuse, mais aucun comme cycliste. «C’est sûr que j’ai peur, mais c’est aussi ça qui me motive», précise celle qui carbure aux défis. Son défi personnel vient du fait qu’elle n’est pas une cycliste aguerrie, et c’est ça qui est intéressant avec le Grand défi Pierre Lavoie, car ce n’est pas uniquement un défi pour les cyclistes d’élite. Tout le monde peut participer et chacun, selon son niveau de performance, sélectionne les segments du trajet qui lui conviennent. Les experts traversent les étapes qui comportent de grands dénivelés, alors que les débutants, qui ont une vitesse moyenne de 27 km/heure, choisissent les étapes les plus faciles.

Choisie parmi une cinquantaine de candidats, membres de la Fédération des éducateurs et éducatrices physiques enseignants du Québec (FÉÉPEQ), Johanne sautait de joie lorsqu’elle a appris la nouvelle. Elle fera équipe avec quatre autres cyclistes de cette association, soit Bernard Tremblay, d’Alma, Yannick Gentes, de Shawinigan, Anne-Marie Hogues, de Longueuil, et Annick Bisaillon d’Acton Vale.

Un club de course à l’école

Passionnée par le sport, l’enseignante a créé un club de course à l’école. Elle compte près de 40 élèves de 5e et 6e année au sein du club. Elle est contente d’avoir contribué à motiver certains élèves, qui, de prime abord, ne semblaient pas enclins à aimer la course. Notons, entre autres, que les élèves de l’école Jacques-De Chambly ont organisé l’an dernier un cours-o-thon pour une collecte de fonds et plusieurs l’ont surpris. «On était dans un autre contexte, on avait un autre objectif que simplement courir dans le gymnase et les élèves se sont dépassés», précise celle qui croit qu’il faut créer des contextes et des événements pour rejoindre et motiver les jeunes.

D’ici le grand départ, le 14 juin prochain, l’enseignante mise sur son entraînement. L’athlète fait du spinning depuis septembre et ajoute en alternance la course, la natation et le ski de fond au gré des jours. Il reste à espérer que le printemps arrive vite pour qu’elle puisse se mettre au vélo extérieur.

En participant au Grand défi Pierre Lavoie, l’équipe de Johanne a choisi de parrainer l’école Jacques-De Chambly. L’école pourra ainsi obtenir du financement pour organiser des activités sportives et acheter de nouveaux accessoires pour le gymnase. En retour, les élèves seront heureux de participer, une fois de plus, en mai, au concours Lève–toi et bouge, concours de plus en plus populaire dans les écoles du Québec qui encourage les jeunes et leurs parents à adopter de saines habitudes de vie.

Pour de plus amples renseignements sur le Grand défi Pierre Lavoie, il suffit de consulter la page Web de l’équipe.

En surface

Tous les échos

    • Édition : 
    • Localisation : 
    •