Volume 3 Numéro 2

La cour d'école

En profondeur

Le cœur sur la main

De l'Écho des Patriotes - Volume 3 : Numéro 2

Le cœur sur la main

Des élèves du service de garde de l’école Les Jeunes Découvreurs ont contribué au bien-être des enfants malades et des personnes âgées à l’aube de la période des fêtes.

L’école est un lieu d’apprentissage des plus florissants. Certes, les jeunes y apprennent à lire, à écrire et à compter, mais aussi à développer des talents, à interagir en groupe et à penser aux autres.

Tout au long de l’année, la CSP reçoit et publie sur son site Web, dans la section Quoi de neuf, des nouvelles des écoles rapportant les diverses réalisations de leurs élèves. Certains s’illustrent en sport, en musique ou en sciences, d’autres contribuent à améliorer le sort de notre planète. D’autres encore choisissent de poser un simple geste pour ensoleiller la vie de personnes moins favorisées.

À travers les initiatives recensées en fin d’année 2012, notons les guignolées de l’école de la Pommeraie et de l’école secondaire du Grand-Coteau, la confection d’un sapin écologique à l’école Pierre-Boucher et à l’école l’Arpège, la participation de l’École d’éducation internationale aux 24h de Tremblant, le projet de compostage de l’école Saint-Charles et bien d’autres projets. Un projet particulier réalisé par des élèves du service de garde de l’école Les Jeunes Découvreurs et leurs éducatrices a retenu l'attention. Ces derniers ont décidé de vivre le partage d’une façon bien spéciale à l’aube de la fête de Noël.

Pour les enfants malades du CHU Sainte-Justine qui venaient de recevoir des traitements dans la semaine qui précédait Noël, les élèves ont fabriqué des coin-coin en papier. Les enfants pouvaient ainsi lire des mots d’amour, de courage et d’espoir tout en s’amusant. Pour les personnes âgées d’une résidence de Boucherville, les artistes en herbe ont sorti leurs plus beaux papiers et crayons pour fabriquer des cartes de Noël incluant de bons vœux pour le temps des fêtes et la nouvelle année. Par ces petits gestes, les élèves ont été sensibilisés au don de soi et ont ainsi contribué au bien-être des enfants malades et des personnes âgées.

En surface

Tous les échos

    • Édition : 
    • Localisation : 
    •