Volume 3 Numéro 3

La cour d'école

En profondeur

Un dîner sans déchets à l’école secondaire du Mont-Bruno

De l'Écho des Patriotes - Volume 3 : Numéro 3

Un dîner sans déchets à l’école secondaire du Mont-Bruno

L'utilisation des contenants en plastique ou en verre est à privilégier.

Manger sans laisser de déchets, est-ce possible? C’est le défi que se sont lancé les élèves de l’école secondaire du Mont-Bruno pour souligner le Jour de la Terre.

Soucieux de réduire les déchets dans son environnement, un élève de l’école secondaire du Mont-Bruno a proposé de tenir, le 22 avril, un dîner sans déchets. Élèves et enseignants sont ainsi conviés à apporter leur repas du midi dans des contenants réutilisables et à choisir des aliments transformés le moins possible. Ceux qui auront le moins de déchets dans leur boîte à lunch recevront un coupon « Bonne action » échangeable contre un rabais au service de cafétéria. Une campagne promotionnelle conçue par les élèves a été instaurée pour inciter les jeunes, les enseignants et tous les employés de l’école à emboîter le pas.

Réduire les déchets, c’est possible

En plus de l'initiative du dîner sans déchets, un élève du Parlement de l’école a également proposé de tenir des corvées sur le terrain de l’école. Chacun est donc invité à faire une petite action pour le bien de tous.

Pour leur part, des groupes en adaptation scolaire font déjà au quotidien une tournée des bacs de recyclage de toute l’école pour ramasser le papier, les bouteilles de plastique et les cannettes. D’autres font le tri du plastique et de l’aluminium ainsi que le déchiquetage du papier. « Nos élèves sont très proactifs. Ils ont toujours de bonnes idées pour aller encore plus loin », précise Lysianne Vallée, technicienne en loisir à l’école secondaire du Mont-Bruno.

Plantation d’arbres

Les députés du Parlement prévoient aussi organiser une plantation d’arbres sur le terrain de l’école, mais tout n’est pas encore finalisé pour concrétiser l’événement. « Nous serions heureux de réaliser ce projet, car il symbolise l’engagement de notre jeunesse envers la préservation de l’environnement », conclut Lysianne Vallée.

En surface

Tous les échos

    • Édition : 
    • Localisation : 
    •